Comment le journalisme citoyen a su se rendre indispensable

Le journalisme citoyen n’est pas un phénomène nouveau. « Il a toujours existé, à travers différentes formes et supports selon les époques », indique Julien Pain, le présentateur et responsable éditorial de l’émission « Les Observateurs » sur France 24.

Les Observateurs de France 24
Site Web : http://observers.france24.com/fr
Facebook : Les Observateurs de France 24
Twitter : @observateurs

Les années 2000 ont pourtant été témoins de grands bouleversements dans le domaine, avec l’apparition des nouvelles technologies et la démocratisation de l’accès à Internet dans le monde. Le journalisme citoyen ou participatif s’institutionnalise et se répand rapidement, en solo à travers des blogs ou bien alors comme support aux médias classiques. Son but affiché : apporter une information et un regard différents de ceux offerts traditionnellement.

Ce phénomène apparaît encore souvent, pour certains journalistes, comme une menace pour la profession. Tout citoyen avec un appareil photo ou une caméra possède désormais les outils et les moyens de faire parvenir au monde le témoignage des événements qui l’entourent.

D’autres journalistes l’interprètent plutôt comme une richesse : l’information, pour être la plus complète possible, a besoin d’images et de vidéos des quatre coins du monde, avant d’être ensuite vérifiée et complétée par des professionnels.

Peut-on considérer le journalisme citoyen comme du journalisme s’il n’est pas encadré ?

Le journalisme citoyen menace-t-il le journalisme traditionnel ?

Comment vont évoluer dans l’avenir les relations entre journalisme classique et journalisme citoyen ?

About Marisol Rifai

"Quand j’étais petite, je voulais être « journaliste quand je serais grande ». A 26 ans, dire qu’on a réalisé notre rêve d’enfance est une chance extraordinaire, mais qui ne doit pas s’arrêter là ! J’ai encore beaucoup de photos à chercher, de routes à amadouer, de personnes cachées à trouver. J’ai vécu au Mexique, en France et au Liban, dernière destination où j’ai pour l’instant posé mes valises, au service économique de l’Orient-Le Jour."
Pin It

One thought on “Comment le journalisme citoyen a su se rendre indispensable

  1. Bonjour,

    Comme vous l’avez rappelé en chapeau, un potentiel énorme s’ouvre au journalisme dit citoyen dans les pays émergents, politiquement et/ou économiquement, là où le maillage médiatique est ténu et la pluralité des sources pas toujours garantie.

    En Occident, après quelques mouvements d’humeur (tout microcosme est endogamique) les pro ont vite compris l’usage qu’ils pouvaient faire de ces pigistes bénévoles et ne s’en privent pas.
    L’encadrement est un moindre mal.

    Reste la verrue du web : tous ces sites attirant les badauds, donc les budgets de pub, grâce à un complotisme paranoïde dans lequel s’engouffrent tous les égotistes perturbés, convaincus que d’obscures
    conjurations sont à l’origine de leurs malheurs.
    Nos cyber-média ont aussi leurs tabloïdes et leur presse de caniveau.

    Confraternellement,
    Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>